Redon

640px-La_Vilaine_redon

S’étendant de Monteneuf dans le nord jusqu’à Pénestin au sud, le Pays de Redon est essentiellement la zone autour de la rivière Vilaine et de son estuaire.
Son nom d’origine était Doenna en vieux celte, mais au fur et à mesure de sa disparition, la rivière est devenue connue sous le nom de Vilaigne avant d’arriver finalement à son nom moderne de Vilaine qui n’a rien à voir avec le mot français pour laid.

La rivière était le principal avantage économique de la région, le port de La Roche-Bernard important du bois, du sel, du charbon, des étais de mine et de la chaux pour les travaux de construction.

Avec ses eaux à la lenteur trompeuse, la Vilaine a des courants dangereux et des mouvements de marée ; mais ce n’est qu’en 1839 que le premier
a été construit à La Roche-Bernard, spécifiquement pour sauver des vies.

Yves Rocher et La Gacilly

Dans un paysage d’ajoncs, d’ardoises et de marais, bordé de canaux, La Gacilly est un petit village de caractère.

Depuis le développement de la marque Yves Rocher, il est devenu une destination touristique. On peut se demander quel est le rapport entre une entreprise de cosmétiques et le tourisme.

Tout remonte à 1956, lorsque M. Yves Rocher lui-même, né à La Gacilly, a lancé sa marque de cosmétiques à base de plantes et de fleurs
extraits. Devenue une entreprise de renommée mondiale, la société Yves Rocher a lancé ses propres espaces d’exposition pour partager les secrets des plantes avec un public de plus en plus intéressé.

Les visiteurs peuvent explorer le jardin botanique tout au long de l’année, faire un tour de l’usine ou visiter le Végétarium primé. C’est le premier musée en Europe entièrement consacré au monde des plantes, une collaboration entre Yves Rocher et le Musée national d’histoire naturelle.

Le planisphère géant abrite des plantes du monde entier, dans des habitats reconstitués tels que le semi-désert ou la forêt tropicale. La visite est à la fois ludique et pédagogique, avec des illustrations murales interactives,
des commentaires informant un large public sur la photosynthèse, la nutrition des plantes, les menaces pour l’environnement, etc.

Pour ceux qui préfèrent une journée plus tranquille, il existe un salon de beauté Yves Rocher où ils peuvent profiter de certains des derniers traitements développés par la société.

Outre Yves Rocher, il y a aussi les églises habituelles et de jolis sentiers pour prendre une bouffée d’air frais.

Pour les moins férus de botanique, il y a aussi le Village des Artisans où, en juillet et août, vous pouvez voir 30 artisans différents au travail – sculpteurs, potiers, souffleurs de verre et peintres, dont beaucoup sont installés dans les charmants vieux bâtiments et maisons qui bordent la rue qui descend vers la rivière.

La Roche-Bernard

Fondée en 919 par des raiders vikings frappés par sa position défensive, La Roche-Bernard est une ville charmante, pleine de coins et recoins délicieux, qui fleurit sur chaque appui de fenêtre en été.

Bien que ses fondateurs aient surtout apprécié la mer, c’est le fleuve qui donne à la ville son attrait unique et son économie dynamique.

Aujourd’hui, les bateaux de plaisance ont largement remplacé les cargos d’autrefois, et le port reste actif et constitue le centre de la ville.

La Chapelle Notre-Dame conserve quelques belles fenêtres gothiques et quelques belles pierres sculptées. Construite à l’origine par le petit-fils du Viking Bern-Hart qui a fondé la ville, elle constitue un lien avec les premiers temps de la colonisation.

Vous pouvez également faire une excursion sur les Vedettes Jaunes, qui proposent diverses croisières sur la Vilaine, certaines avec dîner inclus, à
des destinations le long du fleuve.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *